Fiche pratique énergies propres : le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL)

 

Même si cette énergie fait bien moins de “bruit “que l’électrique actuellement, il n’en reste pas moins une excellente alternative aux traditionnels moteurs essence et diesel. Décryptage…

 

Ses avantages

  • Des économies substantielles à la pompe : même si les véhicules GPL enregistrent un léger surcoût à l’achat, ce dernier est rapidement amorti grâce à des prix à la pompe particulièrement compétitifs (en moyenne moitié moins que le prix du gasoil)
  • Un vaste réseau de ravitaillement : plus de 2 000 stations réparties sur le territoire national et 25 500 partout en Europe. À noter que la plupart des véhicules GPL disposent d’une bi-carburation pour rouler à l’essence en cas d’absence de station GPL
  • Un geste pour l’environnement : sans émission de NOx, ni de particules, la voiture GPL produit en moyenne 15 % de CO2 en moins qu’un véhicule essence. La plupart des véhicules GPL et ce quelque soit leur date d’immatriculation, sont ainsi classés en Crit’Air 1 et peuvent donc rouler sans restriction en cas de pics de pollution. 

Ses inconvénients

  • Une consommation plus importante en carburant qu’un véhicule essence ou diesel
  • Une offre plus restreinte que sur les modèle essence ou diesel : tous les constructeurs n’ont pas une offre GPL à leur catalogue. Dacia, Fiat et Opel font partie des principales marques proposant la solution
  • L’encombrement du kit GPL dans l’espace de chargement, particulièrement pour les voitures non prévues initialement à cet effet
  • Des interventions à confier à des professionnels formés : toute intervention doit respecter certaines mesures spécifiques. En effet, rappelons que le GPL est un gaz. Les principaux risques sont ainsi liés à des fuites suite à une défaillance de l'installation, à l'endommagement de l'équipement GPL, à une manipulation malencontreuse lors d'une intervention sur le véhicule ou à des ruptures liées à l'augmentation de la température des récipients de stockage.


« Les ventes de voitures GPL se sont effondrées au cours des dernières années, essentiellement en raison de la fin du bonus mais aussi d’une mauvaise perception de ce carburant liée essentiellement à des aménagements de “seconde monte” ayant parfois conduit à des accidents. Malgré tout, d’ici 2020, le parc automobile sera constitué à 5% de cette typologie de véhicules. 

 

Et n’oubliez pas que votre partenaire Eybens Sport Auto est là pour vous conseiller et que ses équipes sont formées à l’entretien et la réparation de véhicules GPL»