Portrait de notre pilote hors norme !

Cette année encore Eybens Sport Auto poursuit son implication dans le sport automobile. Nous continuons à soutenir et sponsoriser notre équipage de rallye féminin, emmené par Manon Hasholder. Dans une saison raccourcie par la crise sanitaire, Manon reprend du service cette semaine au rallye du Trièves. En pleine préparation, elle nous a accordé une interview afin de mieux connaitre cette pilote hors norme !

Bonjour Manon, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ?

 

Je m’appelle Manon HASHOLDER, j’ai 28 ans et j’habite à Saint Jean d’Hérans dans le Trièves. Je suis enseignante en activités physiques adaptées, gérante de ma propre salle de sport santé à située à Saint Martin d’Hères depuis 1 an et ½ maintenant. La passion des bolides m’est venue toute petite, j’ai commencé à jouer aux autos miniatures, puis mes parents m’ont acheté une petite moto, puis la plus grande, etc … Avec mon père nous avons toujours été voir les rallyes en spectateur (lui-même ayant roulé au volant quelques années avant ma naissance) et la passion n’a fait que grandir. En 2016, j’ai décroché mon premier CDI et acheté ma première auto : une 205 GTI. J’ai eu beaucoup de soucis mécaniques avec, pourtant ce n’est pas faute d’y avoir passé des heures dessus. Avec l’aide de mon frère, mon père et quelques amis j’ai appris à démonter, monter, vidanger et réparer ! Je connaissais cette auto par cœur ! En 2018 j’ai vendu la 205 et avec un ami carrossier j’ai remonté une 106 16S à neuf, et depuis je roule avec ce bolide !

 

Quel est votre programme pour cette saison 2020 un peu particulière compte tenu des conditions sanitaires ? Et quels sont vos objectifs ?

 

La saison 2020 est un peu particulière en effet. Pour une fois mon auto était prête largement à temps pour commencer début mai au rallye de la matheysine, la crise a eu raison de ce début de saison … Nous allons donc débuter dans peu de jours, le 1er et 2 aout prochains au rallye du Trièves, à domicile! Ensuite, nous prévoyons de faire le rallye National du Montbrisonnais (10 et 11 octobre). Pour octobre rose, l’organisation du rallye met en place un challenge pour les équipages 100% féminins, que nous avons remporté l’an dernier. Nous allons donc remettre notre titre en jeu et tenter de ramener la coupe une seconde fois, mais la concurrence va être rude ! Puis, nous aimerions participer au rallye National de la Noix de Grenoble (24 et 25 octobre) à Chatte dans le Nord Isère. Ce serait ma première participation à ce rallye (ma copilote Elodie l’a déjà fait). Le reste de la saison est indéterminé, j’aimerais participer au rallye National de la Drome (12 et 13 septembre) mais Elodie ma copilote n’est pas disponible donc j’y réfléchis. Beaucoup de rallyes sont annulés suite au COVID, ce ne sera pas une grosse saison mais l’essentiel est de pouvoir rouler et de se faire plaisir malgré le contexte anxiogène … 

Et la voiture ?

J’ai voulu changer d’auto fin 2017 suite à des soucis de fiabilité avec la précédente. Je voulais passer sur une auto à injection (l’ancienne était à carburateurs) mais rester dans la même catégorie pour être avec les copains et mon petit frère ! Mon choix s’est porté sur une 106 S16 qu’un ami était en train de remonter et nous l’avons terminé ensemble ! C’est donc une voiture de la classe F2013, c’est-à-dire que j’ai le droit de presque tout modifier dans l’auto mis à part la cylindrée moteur qui doit rester en 1600 cm3. Elle est équipée d’une boite 5 synchros avec un pont court 12*68 fraichement monté cet hiver, le moteur lui est quasiment d’origine avec seulement les arbres à cames modifiés et une injection 4 papillons à boitier réglable, il fait 162cv. J’ai des trains réglables devant et derrière. C’est une auto très saine à conduire, hyper agréable, légère, joueuse et performante. Je l’adore !


Une femme en rallye c’est assez rare, quel accueil vous réserve vos camarades masculins ? 

 

En effet nous sommes peu de pilotes féminines. En général je suis toujours bien accueillie, parfois même j’attire la « curiosité » de certains. Je ne trouve pas que ce soit un milieu particulièrement fermé aux femmes, au contraire souvent les hommes sont plus accueillants que les femmes entre elles ! C’est sûr que certains voient leur égo en prendre un coup quand je suis devant eux, mais c’est le jeu, je ne donne pas ma part au chat. Quand on met le casque nous sommes tous égaux et on veut tous la même chose : faire le meilleur chrono possible ! J’ai un tempérament assez assumé et cela ne m’a jamais posé de problème pour m’intégrer à ce milieu plutôt masculin.

 

 

Quel est votre meilleur souvenir en rallye ? Et le moins bon ?

 

J’ai eu beaucoup de déceptions la première année suite à de nombreux soucis mécaniques, je n’ai pas particulièrement de moins bon souvenir. S’il fallait en désigner un je dirais peut être le rallye du Trièves 2018 où je fais une faute de pilotage qui nous envoie dans le décor à 2 kilomètres de l’arrivée dans la dernière spéciale alors que nous étions 2ème de classe et à la bagarre pour la victoire féminine.

 

Mon meilleur souvenir? Il y en a 2. Le premier c’est au rallye du St Marcellin en 2018. Nous remportons le classement féminin et finissons 2ème de classe derrière mon frère, podium en famille ! C’était un moment magique de monter sur le podium avec lui, partager ça avec son frère ça n’a pas de prix ! C’était une grande fierté aussi car c’est un rallye réputé difficile et nous avons mené notre course d’une main de maitre tout le long en déjouant les pièges.

Le second meilleur souvenir date du dernier rallye en date, le rallye du Montbrisonnais en octobre 2019. Nous avons remporté le challenge féminin face à 6 autres concurrentes. Ce rallye met en avant les femmes dans le cadre d’octobre rose, toutes les femmes s’élancent en tête du rallye tout le weekend. A l’issue du premier tour, au reclassement nous sommes reparties premières et du coup tout le weekend nous avons « ouvert » le rallye. C’était nous qui nous élancions en tout premier, quelle fierté !!! C’était une sensation inégalable ! La bataille a été rude tout le weekend, nous avons pris une large avance lors du premier tour et nous avons su garder notre sang froid et creuser l’écart au fur et à mesure des spéciales pour en finir avec + d’1min d’avance sur la deuxième. Beaucoup de monde était venu nous encourager et la remise des prix sur le podium a été arrosée de champagne, voir l’émotion et la fierté de nos proches ça me donne encore des frissons !

 

La saison redémarre bientôt avec le rallye du Trièves à Mens le 1er et 2 août prochains, je compte sur vous pour venir soutenir votre équipage féminin préféré ! Je finirais cette interview en adressant un IMMENSE merci à Thierry et toute l’équipe d’Eybens Sport Auto pour le soutien que vous m’apportez depuis 2 ans. A bientôt sur les routes ! 😃

 


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Brun.Gerard (mardi, 28 juillet 2020 22:30)

    Bonne chance..
    A Samedi